Rechercher

L'arrivée des poules

L'acclimatation


Lorsque les poules arrivent dans leur nouvel enclos, elles sont stressées à cause du transport. Il faut les déposer dans l’enclos ou le poulailler (s’il est assez grand), leur donner de l’eau et du grain et les laisser au calme le temps qu’elles prennent leurs marques.

Il faut les laisser explorer leur enclos et leur poulailler seules et ne pas forcer les choses. Vous pourrez sortir vos poules dans le jardin que lorsqu’elles rentreront seules au poulailler le soir.





Le premier soir


Les poules ne sauront pas où dormir. Il faudra donc, une fois la nuit tombée, que vous les mettiez sur leur perchoir dans leur poulailler. Il faudra répéter cela jusqu’à ce que vos poules l’intègrent. Cela prend en général 1 à 3 nuits.


Si vos poules veulent dormir dans le pondoir, mettez-les sur le perchoir une fois qu’il fait nuit. En effet, si elles prennent l’habitude de dormir dans le pondoir, elles y feront leurs fientes, et les œufs seront sales. De plus, les fientes resteront collées sur les plumes de la poule. Ce n’est ni hygiénique, ni beau.




La nourriture


Le grain : Le grain est à donner à volonté, dans une mangeoire adaptée aux poules. Elles savent se réguler. Une poule mange environ 120gr de grain par jour.


L’eau : Il faut de l’eau propre en permanence pour les poules. L’hiver, les poules boivent aux alentours de 25cl et l’été elles boivent le double par jour. L'hiver, il faudra vérifier que l'eau des poules n'a pas gelé car elles ne pourront pas casser la glace avec leur bec.




Les restes alimentaires :


Attention, il ne faut jamais donner de chocolat aux poules, c’est mortel pour elles. Ne donnez pas de nourriture avariée ou des produits périmés. Comme nous, il faut éviter les aliment trop gras, sucrés, salés. Privilégiés les produits non assaisonnés.


Voici des exemples de ce que la poule aime :

- Viande (porc, poulet, bœuf, poisson…)

- Riz, pâtes, semoule, lentilles…

- Croûtes de fromages

- Salades, tomates, courgettes, aubergines, poivrons…

- Fruits européens (pommes, poires, raisins, melons, prunes…)


Voici des exemples de ce que la poule va moins aimer/laisser :

- Tout ce qui est racinaire (radis, betteraves, pommes de terre crues, poireaux, céleris, oignons…)

- Les agrumes ou fruits exotiques (oranges, citrons...)


Les poules ont des habitudes alimentaires. Celles habituées au grain vont mettre un peu de temps avant de consommer vos restes alimentaires. Aussi les poules ont des goûts différents : certaines raffolent de la salade, alors que d’autres ne voudront pas en manger. Il faut tester et voir ce qui leur plaît.


Les œufs


Tous les œufs pondus par vos poules seront bon à consommer.


Les premiers jours, vous pouvez placer un œuf de supermarché dans le pondoir pour indiquer à vos poules là ou elles doivent pondre.


Les premiers œufs seront de petite taille mais vont ensuite grossir avec le temps. Au début, vous pouvez aussi avoir des œufs sans coquille. C’est normal, c’est le temps que tout se règle.




La santé des poules


Une poule en bonne santé est une poule qui :

- A de jolies plumes, lisses et brillantes. Ses pattes sont lisses, les écailles sont bien rangées et serrées les unes avec les autres. Les plumes de sa queue sont orientées vers le haut.

- Est vive, mange, gratte, se nettoie, fait des bains de poussière et court.

- À une crète d’un rouge vif (vrai à partir de 8-9 mois car avant la crête de la poule est courte est encore pâle)

- A le jabot (sous le cou de la poule, au niveau de la poitrine gauche) bien rempli le soir (comme une balle de baseball) et vide le matin. Dans ce cas, la digestion se passe bien.

- Pond presque 1 œuf par jour.


Une poule qui à des parasites ou est malade va :

- Avoir les plumes ébouriffées, cassantes/cassées, sèches (poux rouges ou gale des plumes). Les plumes de la queue vers le bas.

- Moins bouger, peu manger, dormir pendant la journée, rester sur une patte. (État général qui se dégrade)

- Les écailles des pattes se soulèvent et se détachent. Elles vont blanchir (gale des pattes)

- Éternuer, avoir du grain qui colle au bec, chercher de l’air en ouvrant le bec (rhume ou maladie respiratoire ou vers internes).


Souvent une poule qui est malade va arrêter de pondre. Cependant, si votre poule ne pond plus mais qu’elle semble en pleine forme, il n’y a pas raison de s’inquiéter. Les poules font des pauses ovariennes.



L'entretien


L’hygiène du poulailler est très importante ! Voici ce qui nous semble important de faire :


Chaque semaine :

- Enlever la litière du poulailler en totalité.

- Nettoyer la planche à déjections et gratter si des fientes sont collées

- Regarder dans les interstices si vous ne voyez pas des traces de poux rouges (petits points blanc au niveau des interstices)

- Mettre de la terre de diatomée dans le pondoir, un peu sur le sol et surtout sur le perchoir et les angles du perchoir pour éviter les poux rouges.

- Remettre la litière par-dessus. Il vaut mieux mettre très peu de litière mais la changer toutes les semaines qu'en mettre beaucoup et la changer moins souvent.

- Changer l’eau de l’abreuvoir et le nettoyer avec une éponge et du vinaigre blanc.

- Remettre de l’eau claire et propre. Évitez de donner de l’eau de récupération. Elle peut être contaminées par des fientes d’autres oiseaux.

-Renouvelez le grain s’il n’y en a plus.


2 à 4 fois par an :

- Démontez votre poulailler et nettoyez-le de fond en comble avec du savon noir et vinaigre blanc. Cela vous permet de garder un lieu sain et de vérifier la présence de poux rouges ou non.





110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout